aide médicale, psychologique, sociale et juridique

News

Permanences "régularisation" à la Free Clinic

2 octobre 2009

Vous êtes illégal en Belgique ?

Vous souhaitez régulariser votre situation ?

La Free Clinic vous propose, depuis le 1er octobre 2009, des permanences « régularisation » dans le cadre des permanences « Droit des étrangers ».

Lors de ces permanences, un conseiller vous accueillera et verra avec vous si vous remplissez les critères de régularisation fixés par le gouvernement belge le 19 juillet 2009. Cet entretien de premier conseil et d’orientation vers un avocat spécialisé en droit des étrangers, partenaire de la Free Clinic, durera 40 minutes. Il vous coûtera 15 euros.

Dans certains cas, il vous sera également possible d’introduire une demande de régularisation auprès de l’Office des étrangers avec l’aide de notre service juridique. Pour ce faire, une participation aux frais de dossier de 60 euros vous sera demandée. Toutefois, les sommes indiquées peuvent être réduites si votre situation financière le justifie.

Attention : si certains critères sont valables de manière permanente, d’autres ne seront pris en compte par l’Office des étrangers que sur une période déterminée allant du 15/09/2009 au 15/12/2009.

Les critères temporairement pris en compte par l’Office des étrangers sont essentiellement basés sur un ancrage local durable (affectif, social et économique), un contrat de travail auprès d’un employeur déterminé, le passé professionnel et la volonté de travailler et le connaissance d’une des langues nationales.

Liens utiles :

- La page « régularisation » du site de l’Association pour le droit des étrangers

- Le site de l’Office des étrangers

La Free Clinic interpelle le Président OBAMA

23 septembre 2009

Médecin assassiné aux USA

La Free Clinic interpelle le Président OBAMA

Dans un courrier adressé au Président Barack OBAMA, les travailleurs de la Free Clinic s’inquiètent de l’assassinat, survenu aux Etats-Unis le 31 mai 2009, du Docteur George Richard TILLER.

Agé alors de 67 ans, ce médecin dirigeait les Women’s Health Care Services. Dans son hôpital de Wichita, la plus grande ville du Kansas, se pratiquent des interventions volontaires de grossesse. Il a été abattu par un extrémiste anti-avortement alors qu’il assistait avec son épouse à un office religieux. En 1993 déjà, il avait été touché par balles lors d’une opération menée par des activistes du même acabit. Malheureusement, l’attentat du 31 mai lui a coûté la vie.

Dans leur lettre, les médecins, psychologues, assistants sociaux, juristes et autres travailleurs de la Free Clinic s’inquiètent de la dérive extrémiste haineuse qui a cours aux Etats-Unis. Les médecins qui y pratiquent l’avortement sont décrits sur certains sites comme des tueurs en série. Ils ne font pourtant qu’appliquer des lois démocratiquement adoptées.

Les travailleurs de la Free Clinic rappellent que la légalisation de l’avortement votée dans un nombre croissant de pays a significativement réduit le nombre d’avortements clandestins dans le monde – et les risques qu’ils comportent, même si 60 000 femmes meurent encore chaque année des suites d’interventions clandestines ou de complications y liées.

La lettre se conclut par un appel à Monsieur OBAMA, pour qu’il mette fin aux incitations publiques à la violence (et même, sur certains sites, au meurtre) contre les médecins qui pratiquent l’avortement aux Etats-Unis. Ils rappellent que protéger l’intégrité physique des médecins, c’est aussi protéger celle des patientes qui leur font confiance et qui ont droit au respect de leur choix.

A suivre

Rencontre avec Pascale Jamoulle à la Free Clinic le 15 septembre

15 septembre 2009

Une rencontre avec Pascale Jamoulle aura lieu le mardi 15 septembre à la Free Clinic à 18H30. Celle-ci est organisée par le groupe des animateurs bruxellois (travailleurs des centres de planning familial). Elle aura pour thème les difficultés rencontrées par les animateurs de planning familial face a certaines populations immigrées (en rapport notamment avec la religion, les traditions...etc..) lors d’animations EVAS (education à la vie affective et sexuelle) en milieu scolaire.

Pascale Jamoulle est anthropologue , elle travaille au centre de Santé Mentale Le Méridien et est professeur à l’UCL. Elle vient de publier un 4ème livre, il est intitulé "Fragments d’intime".

Après avoir fréquenté des prostituées, des errants avec ou sans papiers, des jeunes issus d’anciennes et nouvelles migrations, elle y restitue leurs histoires et contextes de vie, qui contribuent à façonner leurs rapports au corps, à l’autre sexe et à la solitude.
Elle nous y invite à découvrir les mondes off des grandes métropoles, à voir comment s’invente la mondialisation par le bas de l’échelle sociale
.

Cette rencontre est ouverte à tous les travailleurs de planning familial ou autres susceptibles d’être intéressés par une telle thématique.

Campagne de prévention des IST/sida auprès des jeunes

29 juillet 2009

Chaque été, la Plate-Forme Prévention Sida lance une campagne de prévention des IST/sida auprès des jeunes de toute la Communauté française. La nouvelle campagne, intitulée « Le Préservatif. Parlez-en comme vous voulez, mais parlez-en », invite les jeunes à dialoguer du préservatif sans le nommer.

Deux jeux sont mis en ligne : le premier « Code K-POTE » t’invite à créer ta propre manière de parler du préservatif, le deuxième « Es-tu K-POTE ? » te propose d’évaluer tes habitudes d’utilisation du préservatif dans diverses situations à risques.

0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110

retour vers le haut

Tel : 02 512 13 14 - info@freeclinic.be

NEWSLETTER